On connait les grandes lignes de la visite que le Premier ministre, Manuel Valls, effectuera en Nouvelle-Calédonie, à la fin du mois.
Un déplacement qui s'inscrit dans la perspective de la préparation de l’avenir institutionnel du territoire, précise Matignon, qui ajoute que cette échéance doit être préparée avec les différentes formations politiques.
Le cabinet du Premier ministre rappelle également que les deux comités des signataires de juin 2015 et de février 2016 ont permis de régler certaines questions électorales sensibles et d’établir une méthode de discussion pour les mois à venir.
 
Le second enjeu de ce déplacement, c'est la situation économique, marquée par la forte baisse des cours du nickel.
Matignon souligne, à ce sujet, que l’Etat a confirmé sa volonté de soutenir ce secteur essentiel pour l’emploi local.
Manuel Valls, qui sera accompagné, notamment, de la ministre des outremers George Pau Langevin, se rendra, au cours de ce séjour, dans les trois provinces.
 
Le Premier ministre arrivera en Nouvelle-Calédonie dans la soirée du jeudi 28 avril.
Il débutera son programme, le vendredi 29 avril, par un traditionnel dépôt de gerbe au monument aux morts avant de rencontrer le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie puis les autorités de la Province Sud.
Il prononcera ensuite son premier discours devant le Congrès.
En fin de matinée, Manuel Valls sera reçu à la mairie de Nouméa puis au Sénat coutumier et à l'université.
Le Premier ministre visitera ensuite l'usine de Doniambo où il prendra également la parole.
Il présidera, enfin, une réunion de travail sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie.

Le samedi 30 avril, le Premier ministre visitera une exploitation agricole à La Foa. Il partira ensuite pour la Province Nord où il s'exprimera devant les élus de l'assemblée.
Il visitera le chantier du centre hospitalier Nord et sera reçu à la mairie de Hienghène avant de se rendre à la tribu de Tiendanite pour un dépôt de gerbe sur la tombe de Jean-Marie Tjibaou.
Le samedi soir, il dînera avec des élus de Wallis et Futuna.
Le lendemain, dimanche 1er mai, Manuel Valls visitera le Centre Culturel Tjibaou et il s'envolera, ensuite, pour Lifou où il s'exprimera devant l'assemblée de la Province des Iles.
Le Premier ministre quittera la Nouvelle-Calédonie dimanche, à 16h, à destination de la Nouvelle-Zélande.
 
Manuel Valls passera un jour et demi à Auckland et ce sera  la première visite d’un Premier ministre français en Nouvelle-Zélande depuis celle de Michel Rocard en 1990.
Il sera reçu par son homologue, le Premier ministre John Key.
Lors de ce déplacement Manuel Valls doit évoquer l’insertion croissante des collectivités françaises du Pacifique dans leur environnement régional et la coopération franco-néo-zélandaise
Ce sera également l’occasion d’évoquer la lutte contre le terrorisme islamiste.
A Auckland, Manuel Valls rencontrera notamment des investisseurs néo-zélandais et la communauté des Français établis en Nouvelle-Zélande.