Bus.Que faire contre l'insécurité ?

bus-que-faire-contre-l-insecurite

A la suite de l’agression d’un conducteur vendredi soir à Tindu, ils ont décidé de faire valoir leur droit de retrait dans le quartier.

Les lignes 90-91-92 et 93 sont à l’arrêt aujourd'hui. Une réunion s’est tenue ce matin au dépôt du Ducos. Les chauffeurs ont remonté leurs doléances au président et au directeur du SMTU. Ils demandent, notamment, la présence d’un agent de sécurité dans chaque bus des lignes à risque ou encore la mise en place de la vidéo surveillance en cas d’agression. Des dispositifs qui seront déployés dans le néobus et qu'ils aimeraient voir sur l'ensemble du futur réseau Tanéo. 

Une réunion sur les solutions à mettre en place pour lutter contre l'insécurité dans les transports est prévue la semaine prochaine.