Pouembout. Frappé à mort

coups-de-couteau-mortel-a-pouembout

L’auteur présumé des coups mortels sur un nonagénaire à Pouembout est en garde à vue depuis hier. Il s’agit d’un petit fils de la victime résidant dans une cabane à proximité.

L’auteur présumé des coups mortels sur un nonagénaire à Pouembout est en garde à vue depuis hier. Il s’agit d’un petit fils de la victime résidant dans une cabane à proximité. Dans un communiqué, le procureur de la république, Alexis Bouroz, indique que l’enquête confiée à la Section de Recherches de la Gendarmerie a permis de s'orienter très vite vers cet homme de 35 ans souffrant de graves pathologies psychiatriques. 

Le mis en cause a reconnu avoir porté des coups à la tête de son grand père âgé de 92 ans, notamment à l'aide d'un bâton. Ce dernier a été retrouvé par les enquêteurs lors de la perquisition et présentait des traces susceptibles d’être du sang. Quant au décès il remonterait à la veille, le dimanche 25 août. Une autopsie aura lieu cette semaine pour le confirmer. 

En toutes hypothèses, le mis en cause sera déféré demain au palais de Justice et une information sera ouverte du chef de meurtre sur ascendant. 
Le trentenaire subira auparavant en fin de journée un examen psychiatrique avant qu’une nouvelle expertise psychiatrique ne soit vraisemblablement ordonnée par le juge d'instruction saisi afin de déterminer si le mis en cause peut être considéré ou non comme pénalement responsable de ses actes.