Deux cadavres découverts dimanche

deux-cadavres-decouvert-dimanche

Double macabre découvert, dimanche, à Ducos et Koutio.

A Ducos, tout d’abord, c’est le corps calciné d’un homme qui a été découvert dans un terrain vague. 
Si pour l’heure, l’enquête ouverte du chef de meurtre n’écarte ni la thèse de l’accident ni celle d’un crime, sa compagne et plusieurs autres personnes ont déjà été placées en garde à vue et auditionnées par la police nationale. La victime, un homme d’une cinquantaine d’années et handicapé, vivait dans un conteneur situé à proximité du lieu où gisait son corps. L’autopsie de son cadavre devrait apporter des éléments importants aux enquêteurs qui ont gelé « la scène » pour permettre, notamment, aux techniciens en identification criminelle de prélever des indices précieux. Les gardes à vue de 7 personnes ont pris fin mardi après midi. L'homme aurait été victime d'un accident domestique. Il aurait été pris au piège des flammes dans son habitation. 

Et puis à Koutio, c’est un habitant de la commune, gêné par une odeur pestilentielle, qui a appelé les gendarmes. 
Sur place, dans une forêt, ces derniers ont découvert une tête humaine suspendue à un arbre et, en contrebas, un cadavre en état de décomposition. Une enquête a été ouverte par la brigade de recherche de la gendarmerie de Nouméa et pour l’heure, la thèse du suicide semble être privilégiée même si l’autopsie permettra d’éclairer les enquêteurs sur les circonstances de la mort. La victime n’a pas encore été identifiée.