L'UNC renforce sa présence en Asie

l-unc-renforce-sa-presence-en-asie

Ce matin, l’université a signé une convention cadre avec l’université indonésienne de Gadja Mada. Elle permettra des échanges d'étudiants mais surtout des travaux de recherche en commun.

Gadja Mada est la deuxième plus grande université d'Indonésie avec près de 60 000 étudiants. Le consulat d’Indonésie a vivement souhaité que ce partenariat voit le jour afin de permettre les échanges d’étudiants entre les deux structures et de favoriser des travaux de recherche menés conjointement. Gaël Lagadec, le président de l’UNC, estime que plusieurs sujets concernent les deux universités et qu'il sera intéressant de travailler ensemble, "nos travaux pourront porter sur le secteur de la mine et du nickel, de l'environnement ou encore de l'Histoire de la communauté javanaise en Nouvelle Calédonie". 

Pour l’université indonésienne, la question culturelle semble également très intéressante. Elle souhaite développer ses relations internationales dans la région et profiter d’échanges avec un territoire francophone situé à proximité. La question de la transformation des langues sera, par exemple, le thème de travaux d'après la doyenne de Gadja Mada. Il s'agira de voir comment les Javanais de Nouvelle-Calédonie ont transformé leur langue en fonction de l'Histoire et du territoire. 

L’UNC compte une quarantaine de partenariats internationaux de ce type. Concernant la région Asie, elle en a déjà 2 avec le Japon, 1 en Corée du Sud, 2 au Vietnam et désormais également 2 avec l’Indonésie.