Le monde économique hausse le ton !

le-monde-economique-hausse-le-ton

"Ça suffit !", écrivent dans un communiqué commun deux fédérations patronales - Medef et U2P - les trois chambres consulaires – CCI, Chambre des métiers et chambre d’agriculture – et l’association des femmes chefs d’entreprises.

Ces acteurs économiques déplorent que les 11 membres élus du nouveau gouvernement n’ont toujours pas de président et de vice-président, ce qui les empêche de se mettre au travail. Ce blocage, déjà connu pendant 3 mois il y a moins de 2 ans, pose deux problèmes écrivent-ils : "il va à l’encontre du verdict des urnes, qui a marqué une volonté forte de changement, et il contraint, à un moment critique pour l’économie du territoire, à un immobilisme néfaste."

Les signataires font référence à la dernière note de conjoncture économique de l’IEOM, qui parle d’une économie à marée basse, rappelant que c’est ce qu’ils clament depuis plusieurs mois sans être entendus. 
Et ce sont les élus qui sont visés : "les chefs d’entreprise, peut-on lire encore dans ce communiqué, soucieux d’aller de l’avant, de développer leur activité, de maintenir ou créer de l’emploi, sont excédés par le ballet des égos politiques qui paralyse toute action."

Les acteurs économiques qui signent ce communiqué assurent qu’ils veulent jouer pleinement leur rôle moteur, dans le respect des équilibres sociaux et sociétaux. Ils réclament un sursaut de la classe politique.  
Et la dernière phrase est un appel : "nous appelons un sursaut de la classe politique. Ouvre les yeux ! Et s’ils vous plait, mettez-vous – et mettez-nous – au travail."

Un communiqué signé par les présidents du Medef, de l’U2P, de la CCI, de la chambre d’agriculture, de la chambre des métiers et de l’association des femmes chefs d’entreprises.