Le nickel des voitures électriques

le-nickel-des-voitures-electriques-1

A Paris, un accord signé entre la PDG d'Eramet et le ministère de l'économie pour développer la filière des batteries de voitures. Crédit photo ERAMET

Christel Bories au micro de Xavier Robert, correspondant RRB à Paris
Tous les experts l'affirment : la voiture du futur sera électrique et roulera avec des batteries contenant du nickel. C'est pourquoi la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, et la PDG d'Eramet, Christel Bories, qui préside aussi le Comité Stratégique "Mines et métallurgie", ont signé la nuit dernière pour nous, à Bercy, un contrat stratégique pour développer cette filière de la batterie, maîtrisée aujourd'hui par l'Asie. La PDG d'Eramet n'a pas souhaité réagir, en revanche, aux conflits sociaux en cours à la SLN, et au risque de fermeture d'un four. Elle a indiqué qu'elle attendrait la période de la fin du mois de février, après la présentation des résultats 2018 d'Eramet aux analystes financiers parisiens.