Le retour du Rassemblement national

le-retour-du-rassemblement-national

Le Rassemblement national se restructure en Nouvelle-Calédonie, avec l'appui de Marine Le Pen et de Louis Aliot.

Alain Descombels en a été nommé secrétaire fédéral, après la démission de Bianca Hénin, et il présentait ce matin, à la presse, son nouveau bureau composé de 9 personnes dont 4 secrétaires fédéraux adjoints.

Un bureau renouvelé qui comprend 25 personnes pour un parti qui veut se restructurer pour exister, de nouveau, sur la scène politique locale. Alain Descombels invoque également le soutien de Guy Georges, l'ancien secrétaire fédéral du parti.
Le Rassemblement national veut être présent dans toutes les élections et notamment dès les municipales et il relaiera, ici, les thèmes du parti de Marine Le Pen.

Il dénonce, par ailleurs, une situation économique et sociale dramatique et, dans ce contexte, Alain Descombels interpelle le président du gouvernement et la présidente de la Province Sud pour réclamer l'organisation, dès le mois d'août, d'états généraux de l'économie. Dans ce contexte, il souhaite mettre autour de la table, les élus mais aussi tous les partenaires sociaux, la CAFAT et les banques. Il souhaite notamment que l'on étudie, en urgence, la restructuration financière des dettes des petites et moyennes entreprises. Et il prévient que, si rien n'est fait, les gens descendront dans la rue et que le Rassemblement national descendra avec eux.