Mobilisation pour le droit de vote

mobilisation-pour-le-droit-de-vote

Plus de 400 personnes réclament la réouverture du corps électoral. Elles se sont rassemblées ce midi devant le Haut-commissariat à l’appel du collectif "Plus jamais sans ma voix" qui proteste contre l'exclusion de près de 40 000 personnes des listes

Quelques 400 personnes ont répondu à l'appel du collectif "Plus jamais sans ma voix" pour manifester devant le haut-commissariat et réclamer le dégel du corps électoral. Elles protestent contre l'exclusion de près de 40 000 personnes des listes électorales. 

Le collectif "Plus jamais sans ma voix" a été créé il y a trois semaines mais il espère bien être entendu lors du comité des signataires qui se réuni vendredi prochain, le 14 décembre, à Paris. Il a déposé une lettre en ce sens au Haut-commissaire, pour réclamer la réouverture du corps électoral provincial et éviter l'exclusion des listes de quelque 40 000 français installés en Nouvelle-Calédonie.

Les personnes mobilisées aujourd’hui, ont bien l'intention de se faire entendre. Elles estiment qu'il est normal qu'elles aient le droit de vote, à partir du moment où elles contribuent à la vie sociale et économique du territoire. Une manifestation à laquelle participaient notamment Virginie Ruffenach la secrétaire générale du Rassemblement-Les Républicains et Pascal Vittori, le président de "Tous Calédoniens".