Quels dispositifs anti-requin ?

quels-dispositifs-anti-requin

Malgré les attaques de requin à répétition ces derniers jours, la psychose n’a pas atteint les passionnés d’activités nautiques. En revanche, pour ceux dont l’envie de baignade s’en est allée, sachez qu’il existe des moyens de protection.

Malgré les attaques de requin à répétition ces derniers jours, la psychose n’a pas atteint les passionnés d’activités nautiques. En revanche, pour ceux dont l’envie de baignade s’en est allée, sachez qu’il existe des moyens de protection qui peuvent s’avérer efficace, même si le risque zéro n’existe pas. 

Il y a d'abord le "Sharkbanz". Les ventes de ce bracelet ont légèrement augmenté ces derniers jours chez Marine Corail et Vakarm, les deux boutiques de Nouméa qui proposent ce bracelet anti-requin. Il s’agit d’un bracelet que l’on accroche au poignet ou à la cheville et qui dégage un fort champ magnétique. Ces signaux repoussent les requins qui s’approcheraient trop près.



Vous retrouvez ce bracelet au prix de 12 900F chez Marine Corail tout comme chez Vakarm qui propose également ce dispositif. Vakarm vend des kitesurfs, des windsurfs et des stand up paddle. Le genre d’activité nautique qui affole les requins. Les marques font donc de la prévention en mettant en place certains dispositifs comme des bandes fluorescentes sur les foils vendus spécialement en Nouvelle Calédonie.

Un dernier dispositif existe en Australie, apparemment très efficace, mais il semble moins pratique et plus onéreux. Il s’agit d’un lasso magnétique que l’on s’accroche et qu’on laisse trainer pendant que l’on nage. L’inconvénient c’est que si le fil revient vers vous, vous recevez une décharge. Il est vendu entre 600 et 1000 $ en Australie.