Une économie faiblement positive

une-economie-faiblement-positive

En 2018, l’économie Calédonienne peut être qualifiée de faiblement positive : c’est ce qui ressort du rapport annuel de l’IEOM publié ce matin.

Une économie qualifiée de faiblement positive : les finances publiques sont restées sous tension, le marché de l’emploi est en trompe-l’œil avec une progression de l’emploi public, mais une perte d’emplois privés.  Concernant les secteurs, la remontée des cours du Nickel n’a pas compensé les contraintes de productions des industriels, et le secteur du tourisme, après de belles années de croissance, a marqué le pas en 2018.   

Un bilan qu’il faut aussi mettre en perspective avec une population qui augmente, mais qui vieillit, ce qui continue de peser sur les comptes sociaux.


Le directeur de l’IEOM Jean-David Naudet, arrive au terme de son mandat et partira à la fin du mois pour un poste au Burkina-Faso. Il sera remplacé début Septembre par Yann Caron, qui arrive de Guyane.